la collection zollanvari

LES tapis kashguli

La tribu des Kashguli a, depuis toujours, noué des tapis très denses. Notre partenaire sur place à encouragé les noueuses à pratiquer ces techniques de haut niveau. Il leur demanda de nouer des tapis très fins comptant entre 180'000 et 260'000 nœuds au m2. Il a aussi laissé au noueuses une grande liberté d’interprétation avec les motifs qu’il proposait. Elles ont pu ainsi développer leurs propres créations. Une laine très fine, filée et torsadée à la main est utilisé pour la chaîne du tapis. Pour le poil du velours, on se sert de la même laine d’excellente qualité colorée avec des couleurs naturelles.

Dans le TORBA 04, vous trouverez un reportage à ce sujet avec plus d’information.

 

 

LES KILIMS BANEH

 

Les kilims Baneh sont constitués de bandes tissées de 40 à 60 cm de largeur, cousues ensembles. Avec ce procédé, il est possible de produire des tapis de diverses dimensions. Une attention particulière est apportée dans la finition des bordures et de la lisière. Des motifs d’ornementation très fins apparaissent à la surface du tissage.

 

LES TAPIS DE LA COLLECTION ISFAHAN

La collection Isfahan est une nouvelle interprétation des motifs classiques persans. Les tapis sont noués avec de la pure laine vierge d’excellente qualité, filée à la main. Pour les motifs, la soie naturelle qui les compose leur confère une luminosité particulière. Le choix des combinaisons de couleurs est sobre et moderne. Le résultat est que ces tapis nobles et classiques s’adaptent également aux intérieurs modernes. Vous les trouverez dans diverses dimensions et couleurs.

Amaleh

De la même famille que les Gabbeh ou les Shulibaft, les tapis Amaleh sont noués avec une laine plus fine et plus souple. La densité de nœuds est également plus élevée.

 

LES TAPIS SHEKARLOU

LES TAPIS SHEKARLOU

Le premier coup d’œil et le touché de ce tapis étonnent. On peut y voir toute la beauté de la nature : un coucher de soleil, une baie de bord de mer, un rayon de lumière, un tapis de mousse ou le sable du désert. Le dégradé de couleurs change lentement du bordeaux à l’orange,  du gris des galets du rivage au bleu profond de la mer ou du vert foncé du champ de trèfles au sol de mousse chaleureux. Les tapis Shekarlou ont un touché souple et velouté. La laine filée à la main de la région du mont Zagros est teintée avec des couleurs naturelles. Les dégradés de couleurs douces de ces magnifiques tapis « bijoux » s’adaptent très bien à notre monde moderne.

Ces tapis nomades et exclusifs du Sud de l’Iran embellissent nos intérieurs, confèrent une atmosphère agréable et offrent une multitude de possibilités de décoration de toutes les sphères d’habitation. La part artistique et artisanale du Shekarlou fait du bien au intérieurs modernes quelques peu froids.Lisez également le reportage TORBA Sherkarlou

 

LES TAPIS SOUMAKH BELOUDJ GATCHME

Les tapis Beloudj Gatchme sont une combinaison de deux techniques : une partie velours noué avec le nœud turc et une partie tissée – brodée dans la technique Soumakh. Le mariage de ces deux façons de faire confère au tapis une structure tridimensionnelle en relief. Ces tapis étaient autrefois utilisés comme élément de décoration, suspendu au plafond des tentes. Ils proviennent du Sud-est de l’Iran. M. Zollanvari a découvert ce produit pour le marché européen. Les motifs sont traditionnels en général, mais ils peuvent aussi être interprétés de manière différente et nouvelle.

Lisez également le reportage TORBA « Beloudj Gatchme » en pdf

.

 


LES KILIMS ZAGROS

La laine de haute qualité de ces tissages provient des moutons des nomades Kashgai. Les membres de cette tribu estivent avec leurs troupeaux dans les hauteurs des montagnes du Zagros. Ce nouveau genre de Kilim allie la tradition à la création contemporaine. Les couleurs des tapis rappellent les paysages de leur origine.

Lisez également le reportage TORBA: Der Kelim das beliebte Flachgewebe



LES TAPIS LOURIBAFT

LES TAPIS LOURIBAFT

Produit de la même façon que le „Kashguli“, le nouveau tapis fin « Louribaft » a une structure semblable. Les matériaux de base sont les mêmes. Quant aux motifs, ils sont inspirés des dessins des anciens tapis, mais on a pris soin de les simplifier afin qu’ils ne soient pas surchargés. Dans la gamme des « Louribaft » on trouve certaines pièces extrêmement fines. Elles sont nouées par les femmes Kashgai, mais aussi par les noueuses de la tribu des Luri. Ces dernières, devenues sédentaires, sont en mesure de produire des tapis surdimensionnés pouvant aller jusqu’à 4 x 6 mètres. Pour de telles pièces, six femmes travaillent jusqu’à une année !


LES TAPIS YALAMEH

LES TAPIS YALAMEH

Le tapis  «Yalameh» à les mêmes qualités que le tapis « Louribaft ». Il est noué au Sud de l’Iran par les noueuses des tribus Kashgai et Luri. Là aussi, la laine est filée à la main et les couleurs sont naturelles.


LES TAPIS BULURBAFT

„Boulour“ est une dénomination de qualité qui se traduit par „brillant“. Le tapis „Boulourbaft“, encore plus fin que le „Louribaft“ et représente le sommet de la qualité parmi les tapis nomades du Sud de l’Iran. Pour cette qualité, seule la laine la plus fine et la plus souple est utilisée. Le « Boulourbaft » est noué par la tribu des Bachtiari. Pour fabriqué une pièce de 2 x 3 mètres, huit à douze mois sont nécessaires.


LES KILIMS SOFFREH AFSHAR


Le Soffreh est un tissu plat très fin et traditionnellement tissé en format carré. Les finitions des bordures sont richement brodées et de ce fait très robustes. Autrefois, dans une dimension de 120 x 120 cm, les nomades les utilisaient afin d’y conserver la pâte à pain. Aujourd’hui, ils sont également tissés dans de nombreuses autres dimensions.


LES DJAJIMS KASHGAI

Ces tissages très fins se trouvent jusque dans des dimensions de 250 x 300 cm. La laine utilisée est filée, torsadée à la main et colorée avec des couleurs naturelles.

 

Voir aussi « Un Djajim Kashgai 

 

 


LA COLLECTION GRAFITI

Lisez à ce sujet le reportage TORBA : „GRAFITI"


LES TAPIS GABBEH ART

 

 

Le Gabbeh se caractérise par son poil haut et ses motifs naïfs abstraits. Avec  son épaisseur, ce tapis était utilisé autrefois comme matelas de couchage. Les dessins proviennent de l’imagination des nomades qui nouent leurs impressions lors de leur migration. Ces tapis sont noués par les tribus Luri et Kashgai du Sud-ouest de l’Iran.

"50 Jahre SOV - Ein Brückenschlag auf dem Teppichpfad"

 

 

 

LA FIRME ZOLLANVARI

Mohamad der Student
Austin Gypsy
SOV Mitglieder beim Einkauf

C’est en 1976, lors de ma première expédition en Orient au volant d’un Austin Gipsy, que j’ai fait la connaissance de Gholamreza Zollanvari. A la recherche d’anciens Gabbeh, je m’étais adressé à un étudiant, guide touristique à ses heures, qui m’avait amené dans son échoppe au bazar de Chiraz. Depuis, nous sommes restés en excellents termes, aussi bien sur le plan commercial que sur e plan amical.

A l’époque, Gholamreza tenait un commerce de tapis au sous-sol d’un immeuble voisin de la mosquée Vaqil. A côté, il occupait encore trois dépôts et un atelier dans une cour intérieure.

Les années suivantes, je visitai le bazar de Chiraz, le plus souvent en compagnie de membres du groupement Netto ou de notre association SOV. Gholamreza me donna l’occasion de visiter les Lour, les Kashgaï et les Kashgouli. Malgré notre difficulté à communiquer à cause de la langue, il m’a énormément appris sur le tapis et sa confection. Il m’a accompagné personnellement chez les nomades de sa région et m’a fourni un guide pour mes voyages plus lointains chez les Shasavan du Savalan ou dans le Kurdistan.

(Kopie 2)

zu Besuch bei den Nomaden
Lagerhaus ausserhalb Shiraz
Gabbeh Art

Les anciens Gabbeh se faisaient rares et on cherchait en vain des poches et les Mafrash. Gholamreza réagit à temps à cette pénurie et encouragea les nomades Kashgaï à nouer de nouveaux Gabbeh.

En 1985, son fils Reza créa la société Zollanvari AG à Zürich pour vendre sur le marché européen depuis la Suisse. En 1989 Gholamreza fit une percée significative lorsqu’il eut l’idée de créer des Gabbeh de grandes dimensions, de forme carrée, avec de la laine filée main et teintée naturellement.

Les locaux devinrent trop petits pour cette nouvelle activité. Même un immeuble voisin du bazar ne suffit pas longtemps et l’entreprise loua un énorme entrepôt en dehors de Chiraz.

Nous autres commerçants suisses eurent beaucoup de succès avec le nouveau Gabbeh Art. Ceux du début, assez rustiques et grossiers s’affinèrent et s’améliorèrent rapidement.

Malheureusement les copieurs se rendirent vite compte de ce succès. Gholamreza les contra avec deux nouvelles qualités: le Grafiti et le Kilim Zagros.

 "CARPET DESIGN AWARDS 2007" in PDF grafiti®

 

Bürogebäude in Teheran
Lagerhäuser in Teheran
Verkaufsraum in Teheran
Gholamreza und Edi Kistler

En 1992, le beau-fils Ali Parto fonda une succursale à Hambourg. A Chiraz, Gholamreza bâtit plusieurs entrepôts et une teinturerie en dehors de la ville sur la route de Marvdasht.

Ensuite il créa les qualités suivantes: l’Amaleh, le Djidjim Kashgaï, le Kashgouli, le Louribaff, l’Afshar Sofreh, le Boulourbaff, le Shekarkou et, comme dernier produit: le Beloudj Gatschmé.

Pour se rapprocher de la clientèle du monde entier, la firme a construit au sud de Téhéran un complexe d’entrepôts ainsi que toute l’infrastructure nécessaire à un commerce moderne.

 "CARPET DESIGN AWARDS 2007" in PDF









































Les collections de la Maison Zollanvari au fil des ans

1989 le Gabbeh Art

[Translate to französisch:]

Die grafiti Kollektion

[Translate to französisch:] Lesen Sie auch den torbareport "grafiti" in PDF

[Translate to französisch:]
Die Zagros Kelim

[Translate to französisch:] lesen Sie auch den  torbareport  "Der Kelim das beliebte Flachgewebe" in PDF

[Translate to französisch:]

Der Luribaf

[Translate to französisch:] Der Yalameh

[Translate to französisch:]
Gaschgai Djadjim

[Translate to französisch:]

Der Bulurbaft

[Translate to französisch:]

Afshar Sofreh

[Translate to französisch:]

Der Gaschguli

[Translate to französisch:] Lesen Sie auch den torbareport "Gaschguli" in PDF

[Translate to französisch:]

Der Amaleh

[Translate to französisch:]

Der Schekarlu

[Translate to französisch:] Lesen Sie auch den torbatrend "Schekarlu" in PDF

[Translate to französisch:]
Belutsch Gatschme

[Translate to französisch:] Lesen Sie auch

den torbareport "Belutsch Gatschme" in PDF

und den torbatrend "Teppichkunst" in PDF

 

[Translate to französisch:]

Der Zigorat

[Translate to französisch:] Der Zigorat ist ein Teppich mit langem Flor und stammt aus der südpersischen Golfregion. Seine Merkmale sind die Naturfarben (meist schwarz-weiss) und sein gewobener Kelim Abschluss.

[Translate to französisch:]

Der Baneh Kelim

[Translate to französisch:]

Die Isfahan Kollektion

[Translate to französisch:]
Die Zollanvaris

Golamreza beim Früchte kaufen
Golamreza kontrolliert Wolle
Golamreza Zollanvari
Golamreza beiden Nomaden
Golamreza 1998
Der Chef beim Preise verhandeln
mit Sohn Reza
Hamid, Golamreza und Reza
Reza präsentiert seine Kollektion
Association suisse
des commercants
en tapis d'orient
Bernstrasse 11
CH-3250 Lyss
téléphone: +41 32 384 73 87
infosov-et.ch